Mot du Président

dessins-jean-louis-paulet (10)

Le vin est à la mode

Quand, il y a près de 30 ans, nous avons créé ce club avec quelques amis, nous ne nous doutions pas que nous serions encore présents à ce jour. Le plus important c’est que nous nous soyons maintenus dans des valeurs, même si elles peuvent aujourd’hui se trouver quelque peu malmenées.

Nous parlons d’un vin cultivé, élaboré, commercialisé par son vigneron ou sa vigneronne, …avec une certaine suspicion pour les produits semi industriels.

Aujourd’hui, ces produits sont à la mode et intéressent à ce titre le marché. La concurrence mondiale sur le vin incite les producteurs à se situer de façon concurrentielle et donc à privilégier la rentabilité en élaborant des produits « internationaux », au détriment des caractères spécifiques des cépages et de leurs terroirs : vins systématiquement boisés, reprise de cépages hors terroir…Ainsi certaines spécificités de terroir, de modes de vinification, de récolte ou de culture de la vigne font l’objet d’une uniformisation qui conduit à un produit banal, certes de bonne qualité mais parfaitement dépersonnalisée.

Notre souci d’authenticité vise avant tout à se rapprocher du produit, de son terroir et des professionnels de talent, soucieux de tirer parti de leur sol, du climat, de la plante qu’ils cultivent et de la vinification qu’ils mettent en œuvre.
Ce qui nous intéresse dans la démarche de ces viticulteurs, c’est justement qu’ils ont à coeur de préserver les caractères de leur produit, même si, à ce jour, certaines vinifications, qui pour nous constituaient la personnalité des terroirs et des savoir-faire, finissent par être considérées comme des défauts.

Il y a de la place pour tout le monde, tant pour les professionnels que pour les consommateurs. En ce qui nous concerne, nous continuerons à nous ranger aux côtés de ceux qui, en raison de leur grande expérience et tout en assurant une extrême qualité, continueront à éviter le laminage gustatif et à conserver les caractères de leurs vins.

Le Président

Jean-Louis Paulet